© 2018 Les Amis du Vieux Crest
Site créé par MURE Alexandre P.

Appelez nous:

+33 6 86 58 50 36

Nous trouver: 

Les Amis du Vieux Crest

8 allée des Cerisiers

26400 Crest

Les Amis du Vieux Crest, ses dirigeants et membres, ne sont pas associés, affiliés, employés par, parrainé par, endossés par ou liés de quelque autre manière par Facebook, Youtube, LinkedIn, Delicious, Reddit, Twitter, Pinterest, Google, Instagram  et / ou tous leurs dirigeants, employés, agents ou ayants droit. Les logos et marques de service (collectivement les «Marques») affichés sur le Site, y compris les noms des site-web sont des marques déposées et non déposées de leurs propriétaires respectifs. Les noms des marques sont utilisées uniquement dans le but d'identifier le support par les internautes.

PROJETS

LA SAUVEGARDE 

Le « Comité de Sauvegarde du Vieux Crest » a été créé en 1965 pour mettre en valeur le patrimoine du passé et notamment s’opposer à la destruction du bâti ancien dégradé, comme cela fût le cas auparavant.
La sauvegarde passe par l’insertion du patrimoine dans un urbanisme contemporain soucieux du bien-être des hommes pour maintenant et pour demain.

« Sauvegarder, c’est garder vivant »

Un centre-ville doit être en permanence modifié, réhabilité et adapté au mode de vie actuel.
Dans l’évolution de notre société, ce centre

doit trouver une place privilégiée aussi bien dans ses aspects économiques que culturels.
Notre association fait de la revalorisation du patrimoine bâti l’une des réponses au devenir de la ville.
La société des amis du vieux Crest et des environs est inscrite au journal officiel N°238 depuis le 12/10/1965 

LA RESTAURATION 

Un enjeu d’importance pour 2018

Sous la dénomination « Eglise Sainte-Marie Notre Dame de la Consolation en haut du grand

escalier » elle est la première chapelle construite à Crest vers 1188. D’architecture romane,

orientée est-ouest, elle prend appui sur le rocher.

En 1562, Charles IX la concède aux Moines Cordeliers après la destruction par les Huguenots,

de leur monastère situé rive gauche de la Drôme.

Ceux-ci ont trouvé un lieu en partie détruit, seuls subsistent les murs latéraux. Ils

entreprennent sa reconstruction en l’orientant nord-sud. Pour pouvoir ouvrir une porte au

sommet du grand escalier (124 marches dont 94 taillées dans le roc) ils taillent dans ce

même roc, 4 degrés supplémentaires et, en plus, bâtissent 7 marches afin d’arriver au

niveau du sol de la chapelle.

A l’intérieur, les moines surélèvent les anciennes voûtes romanes en les transformant en

ogives croisées. Ils y incorporent des vases acoustiques qui jouent encore leur rôle. Au-

dessus, ils construisent une immense pièce qui leur sert de dortoir. Dans la chapelle, il reste

encore, témoins de ce temps, l’enfeu creusé dans la roche, l’entablement de l’ancien autel,

la litre et les deux cryptes.

A l’extérieur, les Cordeliers ont construit un grand passage voûté dont il ne nous reste plus

que 3 arches.

Les Cordeliers y restèrent jusqu’à la Révolution (1789-1799) époque à laquelle ils en furent

chassés.

Devenu bien de la nation, la municipalité d’alors achète tous les bâtiments et prête la partie

ancienne chapelle, encore en état, aux Francs-Maçons de Crest.

En 1805, les religieuses Trinitaires achètent tous les bâtiments et fondent dans la chapelle une

école pour filles pauvres puis un orphelinat. Elles y resteront jusqu’en 1972.

Depuis 1976, la chapelle, propriété de l’association « Société des Amis du Vieux Crest et des

Environs » est devenue un lieu d’animation pluridisciplinaire ouvert à tout public mais, elle

reste avant tout, le témoin incontournable du passé historique de la cité crestoise.

Cette chapelle, qui a subi l’outrage du temps, nécessite une restauration importante

extérieure et intérieure.

Inscrite à l’Inventaire du Patrimoine depuis 1986, elle est vôtre, sa rénovation est l’affaire de

tous.

Aidez-nous à la sauvegarder et à la valoriser.

CREST ville médiévale a été fondée, officiellement, par la famille des Arnaud

aux XII e siècles.

Son héritage architectural est riche : la tour : le plus haut donjon de France - la

chapelle des Cordeliers : première église de Crest ; toutes deux des XII e siècles.

D’autres monuments en témoignent : l’église St Sauveur, la maison de la Tour

du Pin, la chapelle St Ferréol, la chapelle de l’ancien hôpital, les rues pavées et

les anciens lavoirs …

Crest connait son apogée au XVII et XVIII e siècle. Elle est aujourd’hui la

ville centrale de la vallée de la Drôme avec ces 8 516 habitants (2017).

Le projet Restauration

Cliquez sur l'image pour ouvrir le pdf associé.

Plan de la chapelle

Cliquez sur l'image pour ouvrir le pdf associé.